5 nov. 2010

Pazzy 1 : on peut chuter si on évite de se casser la gueule tout va bien

Le corps de bataille était constitué.
Le corps en bataille.
Le corps pour la bataille ?

Il faut que ce soit comment à l'intérieur pour réussir à combattre ? Il faut que ce soit comment à l'intérieur pour ne plus cesser de bouger de peur de s'y enfoncer dans ce corps ?

Je suis le lisse qui m'entoure. La mer, calme ou déchaînée, je suis Pazzy l'hippocampe.

J'avais remarqué les ronces d'à côté mais avec Frizzy nous avons quand même voulu y aller. Lui avec son ventre dur et moi avec mes 800 bébés dedans. On a sauté le mur assez inélégamment pas vraiment amorti pas tout à fait une chute ou alors de celles que l'on a bien souvent pratiquées.
On a dû y aller à la machette ça ne tourne pas rond en ce moment les 800 bébés alors ça fait des bosses partout.

La neige va bientôt arriver avec son silence. Les animaux du bateau seront moins chahutés. Ils pourront enfin se concentrer sur la place de chacun. Leur place respective. L'écart à respecter. L'écart à se donner.

3 commentaires:

  1. j'ai envie de te prendre dans mes bras.

    RépondreSupprimer
  2. n'appuie pas trop sur mes 800 bébés ;)

    RépondreSupprimer
  3. Tu les portes à bout de bras?

    RépondreSupprimer